Assurance scooter 50cc : comment choisir ?

assurance scooter 50cc
Noter cet article

Les motos 50cc sont des engins dont les moteurs dotés d’une cylindrée de 50 cm3. Ces motos très adaptées aux usages simples du quotidien deviennent de plus en plus prisées par certaines personnes. Mais lorsque l’on acquiert un tel bien, il lui faut forcément une assurance. Il existe une très grande diversité de l’offre à ce niveau et il faut mener une grande analyse pour choisir la meilleure. Mais comment faut-il faire pour évaluer les différentes offres et faire le choix le plus judicieux possible selon sa situation ? Voici un article qui aborde le sujet dans les détails.

Les différentes formules d’assurance scooter 50cc

Il existe plusieurs types d’assurance que le conducteur d’une moto scooter 50cc doit avoir pour espérer circuler librement. Certaines formules se trouvent être obligatoires alors que d’autres peuvent ne pas l’être mais s’avérer indispensables pour une conduite en toute sécurité. Il est important de prendre connaissance de tous les types d’assurance à avoir pour sa moto scooter 50cc avant d’évaluer les éventuelles offres pour faire un choix judicieux.

L’assurance moto au tiers

Circuler librement sur le territoire sans disposer de la moindre assurance s’avère impossible et une telle chose permet de garantir un certain niveau de sécurité au conducteur. Pour faire référence à ce que la loi prévoit à ce niveau, le conducteur d’une telle moto se trouve dans l’obligation de contracter une garantie responsabilité civile qui porte également le nom d’assurance au tiers. Il s’agit d’une formule d’assurance dédiée au conducteur uniquement.

Elle permet de couvrir les éventuels dégâts matériels que l’engin pourrait occasionner sur des tiers. Cette formule promulguée par la loi représente une garantie pour anticiper les éventuels litiges qui pourraient avoir lieu durant l’utilisation de l’engin. Mais cette protection n’est qu’élémentaire et il faut penser à d’autres formules d’assurance pour s’assurer un meilleur niveau de protection.

L’assurance moto intermédiaire

La formule d’assurance moto intermédiaire constitue une offre qui protège le conducteur un peu plus que la formule moto au tiers mais qui ne représente pas encore le niveau optimal de protection. Cette protection accompagne le conducteur vis-à-vis des dommages matériels qui peuvent avoir lieu après un sinistre. Elle peut donc protéger le conducteur en cas de vol ou d’incendie par exemple. Il s’agit d’une option à ne pas négliger car il est impossible de s’assurer de ne jamais faire face à de telles situations.

L’assurance moto tout risque

L’assurance moto tout risque constitue la forme d’assurance avec le plus grand degré de protection du conducteur. L’offre ici protège le conducteur pour ce qui est de tous les dommages matériels et corporels que pourraient subir son engin et lui. Elle intègre également la garantie personnelle du conducteur.

Le conducteur doit analyser sa situation pour décider si une offre d’assurance lui convient ou non. En effet, certaines offres d’assurances conviennent plus à certains engins qu’à d’autres en fonction de leurs caractéristiques. L’idéal pour une moto neuve ou de valeur relativement grande, c’est une assurance tout risque alors qu’une protection moins avancée pourrait faire l’affaire pour un engin d’occasion.

Assurance scooter 50cc : les formules facultatives

Il faut savoir qu’aucune formule d’assurance ne se trouve en mesure de protéger un conducteur de moto dans toutes les situations à elle seule. Il revient donc au conducteur de bien analyser l’offre principale d’assurance à laquelle il aura souscrit pour souscrire à des formules complémentaires afin de couvrir les aspects non pris en compte dans la première. Dans le cas d’un scooter 50cc, il y a la possibilité de choisir entre l’assurance vol et incendie moto, l’assurance garantie équipement moto, la garantie catastrophes naturelles moto et la garantie bris de glace.

L’assurance scooter 50cc en fonction du niveau d’expérience

Il faut savoir qu’une assurance prend de nombreux paramètres en compte de nombreux paramètres tels que le profil du conducteur par exemple. Le prix d’une assurance scooter 50cc revient à plus fort coût à un jeune conducteur qu’à un conducteur expérimenté. En effet, le risque de commettre des infractions diminue progressivement avec l’évolution du niveau d’expérience. Le terme « jeune conducteur » sert à désigner un conducteur dont le permis n’atteint pas encore trois ans d’ancienneté. Lorsque le jeune conducteur possède une moto de valeur plus ou moins faible, il peut simplement souscrire moto au tiers qu’il pourra compléter plus tard avec d’autres options.

Si la moto est récente ou de grande valeur, il peut opter pour la formule moto intermédiaire. Il faut savoir que le jeune conducteur verse une cotisation annuelle supplémentaire à son assurance selon le niveau d’ancienneté de son permis. Après analyse de son profil, il revient au conducteur de comparer les différentes offres pour faire le meilleur choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.